il est ce rêve face à l'ennui.

"Mais poète ceci est un conte, ce n'est pas la vie"
Mais c'est mieux! Il est ce rêve, face à l'ennui
 
Tuez les, taisez-les! Envoyez-les au cimetière
Ceux qui ont meurtris mon allumeur de réverbère
Car il est en cet univers, un prince et une rose
Qui n'ont plus de lueurs pour leurs jolies proses
Jugé! Maltraité! Par une pensée éphémère
Tuez-les! Taisez-les! Les bourreaux de la terre
 
Mais mon bon lecteur, point de ressentiments
Juste une frustration du ici, là et maintenant
Qui met en péril, les coeurs sans battements
 
Tuez-les, taisez-les! Détournez d'eux votre regard
Ceux qui ont chassés de sa maison mon renard
Car il est cette vérité ne voyant qu'avec le coeur
Et qui par son absolu offre quelques profondeurs
Jugé! Maltraité! Par des âmes au teint blafard
Tuez-les, taisez-les! Les marcheurs sans espoirs
 
Mais mon bon lecteur, deviendrais-je comme eux?
Si ma peine vient du fait que je ne connais mieux
Qu'une maison contenant le futur des amours vieux
 
"Mais poète ceci est un conte, ce n'est pas la vie"
Mais c'est mieux! Il est ce rêve, face à l'ennui

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.66.51) if someone makes a complaint.

Report abuse